Aller au contenu Recherche Plan du site Accessibilité Contact



Aller au contenu Recherche


Visite sur le chantier du Tunnel Lyon Turin

Lundi 12 mars 2018, en présence du Préfet, Mme le Recteur s’est rendu sur le chantier du Tunnel Euralpin Lyon Turin

Ce n’est pas Vingt mille lieues sous les mers mais plutôt Voyage au centre de la terre puisque cela se passe 5 kilomètres sous terre et qu’ici on repousse les limites du possible.

Lundi 12 mars 2018, en présence du Préfet, le Recteur s’est rendu sur le chantier du Tunnel Euralpin Lyon Turin, à l’invitation de Monsieur Mario Virano, Directeur Général de TELT et sur l’impulsion de la Démarche Grand Chantier.

S’inscrivant dans un projet d’envergure européenne de facilitation des échanges (ligne de métro européenne), le tunnel Lyon Turin consiste en la construction d’un tunnel de ferroutage bi-tube long de 57,5 kilomètres reliant Saint Jean de Maurienne à Suze pour le versant italien. De nombreux travaux ont déjà été réalisés à ce jour (descenderies et galeries de reconnaissances) et les travaux du bi-tube débuteront en janvier 2019, avec une mise en service prévue en 2030. Il s’agit d’un chantier de taille importante : 15 ans de travaux, 2200 emplois pour le creusement du tunnel et 5000 emplois indirects estimés avec plus de 20000 contrats de sous-traitance et de fournitures.

Après une présentation générale du chantier et de ses enjeux, la visite a permis de se rendre dans les entrailles du chantier à plus de cinq kilomètres du point d’entrée, sur la portion du tunnel d’essai en cours de construction, à la rencontre du tunnelier Federica. Jules Verne n’aurait pas renié l’engin : 138 mètres de long, 8 mois de montage, 11,5 mètres de diamètres, conçus pour excaver la roche dure.

La délégation a ensuite visité l’usine à voussoirs, les anneaux de béton armé qui entourent les parois du tunnel pour de renforcer les zones les moins dures. Point de tourisme industriel en cette grande et belle journée mais bien au contraire une véritable réunion de travail à portée européenne entre les différents services de l’Etat aptes à construire des réponses en terme de compétences, de formation et d’emplois pour permettre le déroulement de ce chantier pharaonique. Les acteurs de la Région, de la Direccte, de Pôle Emploi et de la DAFPIC présents aux côtés du Préfet et du Recteur ont convenu de se revoir très rapidement pour convenir d’un plan d’action qui permette de mettre en lumière les spécificités régionales sur les métiers du souterrain et de la tunnelisation.

C’est un autre chantier, cette fois au service de la formation professionnelle qui s’est donc ouvert à l’occasion de cette première visite. Le 4 avril, toujours dans le cadre de la démarche Grand Chantier, une nouvelle visite sera organisée cette fois pour les inspecteurs, psyEn, chefs d’établissement et enseignants pour que toute la communauté éducative accompagne ce projet, avec la certitude de voir des étoiles dans les yeux de tous, même au plus profond du tunnel.

imprimer article imprimer
______________________________________________________________________________
> Retour haut de page

Article modifié le 15-03-2018






> Toutes les académies
Directions des services départementaux de l'Education nationale :
> Ardèche   > Drôme   > Isère   > Savoie   > Haute-Savoie  
> CANOPÉ de Grenoble

Contact |  Plan du site |  Glossaire |  Accessibilité  |  Référentiel accessibilité - RGAA |  Mentions légales  |  Retour haut de page
Académie de Grenoble - 7 place Bir-Hakeim - CS 81065 - 38021 Grenoble Cedex 1 - Tél : 04.76.74.70.00          
flux_rss    Twitter ac-grenoble

Visiteurs connectés : 108